braceros




braceros aligns three principal axes of inspiration: (1) the shadow, especially the abyss in the center of much of the art of Lee Bontecou; (2) the luster & tin-glazed Moorish “braseros” whose form is a large deep platter with a punt or lump in the center & a repetitive decoration in the spirit of horror vacui; & (3) materials & surfaces of terre vernissée, a kind of polychrome Mediterranean ceramic. “Brasero” signifies ember, since the first such pots were used for heating & cooking. However “bracero” signifies arm & the strength of labor. This series of ceramics, braceros, recalls the migration & repetitive labor of workers unattached to a site.

2014-2015, Résidence d’artiste & Salle d’exposition, Saint-Quentin-la-Poterie, France

braceros relient trois axes d’inspiration principales: (1) l’ombre: l’abîme au centre des oeuvres de Lee Bontecou, l’artiste américaine; (2) le brasero en faïence hispano-mauresque du Moyen Age dont la forme s’apparente à un plat avec une bosse au centre et avec un décor répétitif de l’esprit horror vacui (l’horreur du vide); & (3) des décors de la terre vernissée. braceros a deux significations en espagnol : bracero avec un c (le bras pour désigner celui qui vit de sa force de travail) et brasero avec un s (lié à braise). A l’origine, la forme de braceros vient de ce dernier, le contenant pour le brasier. Néanmoins, le nom braceros renvoie aux mouvements migratoires des jornaleros ou des laboureurs des champs sans domicile fixe.

2014-2015, Résidence d’artiste & Salle d’exposition, Saint-Quentin-la-Poterie, France